5 types d’insectes à surveiller au Québec

9 juillet 2020

Malgré tous les discours, la couverture médiatique et les « mèmes » partagés sur les médias sociaux sur les « frelons meurtriers » qui seraient le prochain fléau de 2020, ces insectes géants ne sont pas ceux que vous devriez surveiller cet été, au Québec.

Donc, si ces insectes ne seront pas vraiment un problème pour nous, dans l’Est du Canada en 2020, quels insectes devrions-nous surveiller?

Tiques

Vous devez toujours être conscient de la présence possible de tiques lorsque vous passez du temps à l’extérieur, dans la nature; même dans votre propre cours. Les tiques sont des insectes piqueurs et peuvent mordre les humains tout autant que votre compagnon canin, alors assurez-vous de ne pas uniquement vérifier Fido, après votre voyage au chalet. Les piqures de tiques sont indolores et peuvent passer inaperçues mais il y a toujours un risque de contracter la maladie de Lyme. Les tiques du chevreuil et les tiques à pattes noires sont les variétés courantes au Québec, qui peuvent être porteuses de la maladie de Lyme. Pour plus d’informations, cliquez ici. Les tiques aiment vivre dans des endroits humides comme les forêts, les hautes herbes, les jardins et les tas de feuilles.

Les moustiques

Les moustiques sont la principale préoccupation des Canadiens en été. Surtout si vous aimez passer beaucoup de temps à l’extérieur, dans les zones boisées, ou êtes dehors le soir (un verre autour du foyer quelqu’un?). Votre stratégie peut être de vous couvrir de la tête aux pieds, de vous baigner dans l’insectifuge ou de vous entourer en tout temps de bougies à la citronnelle. Ou peut-être que vous ne sortez qu’à certaines heures de la journée et dans des zones ouvertes sélectionnées, et lorsqu’il y a au moins une brise modérée. Quelle que soit votre tactique, n’oubliez pas de minimiser la population de moustiques dans votre jardin en éliminant l’eau stagnante autour de votre propriété, et peut-être en plantant des plantes anti moustiques comme la citronnelle, le chèvrefeuille ou la lavande.

Mouches noires

Les mouches noires ne posent généralement pas beaucoup de problèmes dans les zones résidentielles plus densément peuplées. C’est parce qu’ils aiment vivre près des rivières et des ruisseaux où ils pondent leurs œufs. Cela vous donne également un indice sur la façon de les éviter; restez dans des endroits dégagés, chauds et venteux lorsque vous sortez profiter de la beauté naturelle du Québec cet été et vous éviterez les nuées de mouches noires. Si, cependant, vous allez dans leur habitat naturel, vous pouvez vous préparer en vous assurant d’être couvert de la tête aux pieds et en portant un chapeau avec un filet afin d’éviter qu’ils ne grouillent autour de votre visage. Utilisez aussi un insectifuge contenant 30% de DEET. Les piqures de mouches noires peuvent être douloureuses et irritantes, il est donc préférable de les éviter.

Guêpes

Malgré le fait que les « frelons meurtriers » ne vous dérangeront pas, au Québec, cette année, il y a toujours nos variétés indigènes de guêpes à surveiller. Généralement, les guêpes sont heureuses de laisser les humains seuls. Le vrai risque est de déranger un nid de guêpes ou de menacer une guêpe près de chez vous. Les nids de guêpes peuvent être situés en hauteur ou au sol. Inspectez votre propriété au début de l’été et voyez si vous pouvez voir des nids de guêpes en développement et traitez-les avant de les déranger accidentellement avec votre tondeuse à gazon ou en effectuant un entretien de routine autour de votre propriété. Les piqures de guêpes sont douloureuses et même si la plupart peuvent être traitées avec un sac de glace, si vous vous faites piquer plusieurs fois ou si la piqure devient très irritantée, vous devriez consulter un médecin.

Fourmis

Les fourmis ne nous dérangent pas trop, sauf lorsqu’elles sont en grand nombre ou à l’intérieur de votre maison. Si vous remarquez un grand nombre de fourmis autour de votre propriété cet été, vous pourriez avoir une colonie nouvellement établie quelque part à proximité. Jetez un coup d’œil pour voir si vous remarquez de nouveaux « développements » dans votre cours. Si vous souhaitez savoir si les fourmis peuvent être des fourmis charpentières, vous pouvez consulter notre blogue ici pour plus d’informations. Si un pique-nique vous permet de profiter de la nature au Québec, examinez attentivement le sol à la recherche de fourmis avant de déposer votre couverture et de déballer la nourriture, éloignez-vous des poubelles (au moins de 50 pieds), et peut-être, frotter du jus de citron autour du bord de votre couverture de pique-nique, les fourmis détestent cette odeur.